Le cursus B franco-allemand des Arts et Métiers Paristech Index du Forum

Le cursus B franco-allemand des Arts et Métiers Paristech
KIT + ENSAM = Cursus B

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Besoin d'avis pour l'Ensam + Allemagne.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le cursus B franco-allemand des Arts et Métiers Paristech Index du Forum -> KIT + ENSAM -> Forum Découverte du Cursus B
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
yoshy92
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 17 Juin 2013 - 21:19    Sujet du message: Besoin d'avis pour l'Ensam + Allemagne. Répondre en citant

Bonjour, 

je suis en PSI cette année, et admissible à l'Ensam.


Depuis la sup, je voulais faire le cursus allemand direction Karlsruhe. Après une discussion avec un élève à Metz, celui-ci m'a déconseillé d'aller directement en Allemagne, car on y profitait moins de l'ambiance Gadzart, et que les étudiants français ne restaient qu'entre eux.. Et bref, voulant toute de même aller en Allemagne, j'ai coché le Cursus A, car Dresde me paraissait tout de même plus fun ( et beau ) que Karlsruhe.


Le problème, c'est que je suis parisien, et une ville comme Metz ne me TENTE PAS DU TOUT : hors de question de mettre les pieds dans cette ville, même si l'ambiance dans le CER est stylé. Je n'ai pas envie non plus de rester qu'entre Gadzart, qui se connaissent tout blablabla. Moi, une ville qui bouge, c'est vraiment important, changer d'air aussi: pour le coup ERASMUS me plait beaucoup.


Autre point, le délire, je me rase pas la première année, puis Mr propre la deuxième ,non non même si ça a une valeur historique aux yeux des Gadzarts, ce n'est pas possible. Je me dis que le cursus B doit être plus ouvert à ce sujet.



Bref, je regrette mon choix, et je me demande s'il vaut mieux :
>volontairement planter l'entretient pour finir à Lille qui est mon centre de référence, et le CER étant en centre ville, why not.
>Soit tout tenter pour leur faire comprendre que j'ai envie de partir directement en Allemagne.


Mais ce qui m'effraie le plus, c'est finalement ne pas avoir le niveau requis pour aller en Allemagne et finir à Metz..


Des avis ?






Ce qui m'inquiète dans ce Cursus Ensam+Karlsruhe, c'est que ça a l'air technique, ingénieur , du scientifique : je n'aime pas vraiment ça et je ne veux pas être catalogué "ingenieur Meca", même si cela permet de finir sur les derniers proto de chez AUDI. Moi plus tard, je me vois vraiment plus dans l'audit, dans une tour, à Manager . Ce cursus ne m'arrangeait que pour enfin maitriser une langue que je bachote depuis des années. Mais finalement, si ce n'est pas dans l'univers industriel, L'allemand a -t-il encore de l'importance ? Puisque finalement, tous les allemands sont des pointures en anglais.. Et puis j'ai lu que en troisième année pour ce diplome , faut faire un MS recherche : "BEURK", ça me rebute totalement.  




 Autant vous dire , j'hésite avec l'ESTP, qui me donnerait la possibilité d'aller à Dresde en deuxième année, mais qui me laisse surtout la première pour savoir si je veux vraiment faire ça ! Surtout que l'oral ne se résume qu'au TIPE donc , carrément plus accessible, sans ce MAPLE de M**** Very Happy. Côté financement, je ne m'inquiète pas.




Tellement de questions.. surtout que l'entretient est ce 25 juin Sad Sad. Je suis preneur de tout conseil. 




Ps:Karlsruhe, est-ce touristique ? (petit détail, mais qui a tout de même son importance : j'adore faire le touriste Smile ).


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 17 Juin 2013 - 21:19    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Krpl


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2013
Messages: 1

MessagePosté le: Lun 24 Juin 2013 - 12:11    Sujet du message: Besoin d'avis pour l'Ensam + Allemagne. Répondre en citant

Salut,

Reprenons tout ca en tentant de remettre de l´ordre:




yoshy92 a écrit:
Depuis la sup, je voulais faire le cursus allemand direction Karlsruhe. Après une discussion avec un élève à Metz, celui-ci m'a déconseillé d'aller directement en Allemagne, car on y profitait moins de l'ambiance Gadzart, et que les étudiants français ne restaient qu'entre eux.. Et bref, voulant toute de même aller en Allemagne, j'ai coché le Cursus A, car Dresde me paraissait tout de même plus fun ( et beau ) que Karlsruhe.


Tout d´abord, l´ambiance Gadzart est présente dans tous les centres; chaque centre l´adapte à son environnement. Ensuite oui, les français ont tendance à rester entre eux. Mais il faut tout rappeler qu´en cursus B, quand on arrive, personne ne se connait et l´intégration est par expérience très bonne avec les allemand comme avec les Erasmus. Après c'est une question de volonté : si tu veux t'ouvrir, tu y arriveras.




yoshy92 a écrit:
Le problème, c'est que je suis parisien, et une ville comme Metz ne me TENTE PAS DU TOUT : hors de question de mettre les pieds dans cette ville, même si l'ambiance dans le CER est stylé. Je n'ai pas envie non plus de rester qu'entre Gadzart, qui se connaissent tout blablabla. Moi, une ville qui bouge, c'est vraiment important, changer d'air aussi: pour le coup ERASMUS me plait beaucoup.



Ce que je peux voir, c'est que ton pote à Metz t'a peut être un peu sous vendu la ville. Je ne connais pas personnellement Metz, mais ça n'a pas la réputation d'une ville morte. Je crois que la grosse problematique du CER de Metz est son emplacement par rapport à la ville. Son "isolement" relatif est cependant en train d´être corrigé avec de gros investissements de la mairie pour rattacher le CER au centre-ville. Mais bon vaut mieux laisser parler ceux qui y sont allés.

Ensuite oui, les français ont tendance à rester entre eux à Karlsruhe. Mais c'est juste parce que tu aimes rester avec tes potes. De toutes façons, si tu veux découvrir (les petites polonaises) le monde, ça ne tiens qu'à toi !
Enfin, renseigne toi, mais il me semble que comme tu coché "cursus A", ton CER sera automatiquement Metz (même si tu n'es pas retenur dans le DD). Mais je suis certain que tu es ouvert, et que - comme tous les Gadz - tu apprécieras ton CER, quelque qu'il soit. Pour autant, je ne comprend pas pourquoi tu as coché "cursus A", si tu ne veux absolument pas atterrir à Metz ? Parce que c'est justement la manière la plus sure d'y être affecté !





yoshy92 a écrit:
Bref, je regrette mon choix, et je me demande s'il vaut mieux :
>volontairement planter l'entretient pour finir à Lille qui est mon centre de référence, et le CER étant en centre ville, why not.
>Soit tout tenter pour leur faire comprendre que j'ai envie de partir directement en Allemagne.
Mais ce qui m'effraie le plus, c'est finalement ne pas avoir le niveau requis pour aller en Allemagne et finir à Metz..
Des avis ?


L'entretien, c'est pas vraiment sur le modèle du reste du concours. C'est une discussion en allemand qui permet de mesurer ta motivation et ton niveau d'allemand. Si le jury décide de t'envoyer en cursus B, c'est qu'il pense que tu le réussiras.

Si t'arrives et que tu leur dis que c'est cursus B ou rien (en restant diplomatique bien sûr), ils en prendront compte je pense. Le résultat de cet oral détermine ton affectation Karlsruhe si tout se passe bien, et sinon Metz, bien évidemment sous réserve d'admission aux arts.




yoshy92 a écrit:
Ce qui m'inquiète dans ce Cursus Ensam+Karlsruhe, c'est que ça a l'air technique, ingénieur , du scientifique : je n'aime pas vraiment ça et je ne veux pas être catalogué "ingenieur Meca", même si cela permet de finir sur les derniers proto de chez AUDI. Moi plus tard, je me vois vraiment plus dans l'audit, dans une tour, à Manager . Ce cursus ne m'arrangeait que pour enfin maitriser une langue que je bachote depuis des années. Mais finalement, si ce n'est pas dans l'univers industriel, L'allemand a -t-il encore de l'importance ? Puisque finalement, tous les allemands sont des pointures en anglais.. Et puis j'ai lu que en troisième année pour ce diplome , faut faire un MS recherche : "BEURK", ça me rebute totalement.


Tu veux faire une école d'ingénieur, il faut donc s'attendre à faire de la science et de la technique, où que tu ailles. Et c'est le cas de ce double diplôme comme dans n'importe quelle école d'ingénieur. Il y a egalement quelques matières orientées finance, gestion, etc, mais ça reste léger. Les deux premières années en école d'ingénieur sont souvent un tronc commun généraliste, que l'on ouvre à travers une spécialité en 3è année, en master justement. Et là je te conseille de faire un tour sur http://www.ensam.fr/fr/formation_initiale/masters_recherche/toutes_les_spec… pour te convaincre qu'un master de recherche peut être aussi orienté gestion, notamment ceux sous l'intitulé "Mention Conception, Industrialisation, Risque, Décision (CIRD)". Le cursus B a cet avantage que l'on peut avoir les masters des arts plus orientés gestion et management, ce que tu aurais moins en cursus A au KIT (certains masters des arts correspondent plus aux études Wirtschaftsingenieurwesen que Maschinenbau (filière des cursus A et B) en Allemagne).
A noter que de nombreux Master2 en cours du soir ou en plus après tes études te seront proposés en troisième année. A toi de voir avec ta motivation et ton projet professionnel quelle formule te conviendra le mieux.


Concernant l'allemand, si tu veux faire le double cursus juste pour la langue, passe ton chemin et fais un semestre Erasmus ou un stage en Allemagne. Le double diplôme c'est certes la langue, mais aussi une autre façon de travailler, d'autres habitudes, de nouveaux repères... C'est un investissement et ça demande un peu plus que juste la motivation de la langue.


Pour finir, si tu veux être manager ou auditeur (ce qui n'est pas du tout la même chose, en passant), c'est possible, tu peux tout faire avec le diplôme des arts. Mais on t'embauchera dans ce cas aussi pour ta connaissance de la technique. Après le cursus en école permet aussi d'affiner son projet professionnel et de savoir ce que tu veux, de te faire des avis objectifs à travers les stages.




yoshy92 a écrit:
Ps:Karlsruhe, est-ce touristique ? (petit détail, mais qui a tout de même son importance : j'adore faire le touriste ).


Karlsruhe, c´est effectivement pas la ville la plus jolie: le centre-ville de Metz a bien plus de charme. Le Baden-Württemberg, le Land de Karlsruhe est en revanche une des plus belle région d´Allemagne à visiter. Dans un rayon de 250 kilomètres il y a de quoi faire. Heidelberg, Freiburg, Stuttgart, Mannheim, Konstanz, Lindau, Tübingen, Baden-Baden, même Straßburg en France sont autant de très belle villes. Le tout au milieu de la forêt noire, des Vosges, du Bodensee, des chutes du Rhin, la liste est longue. La DB a également la bonne idée de fournir des billets de trains à prix défiant toute concurrence pour visiter tout ca.

Pour revenir à notre ville, il faut rappeler que 30 000 étudiants se baladent dans le centre-ville. Karlsruhe offre un large panel de bar-club-boite-parc-restaurants où les étudiants forment souvent le plus gros contingent présent. La légende raconte que les étudiants de la première promotion du cursus ont tenté lors de leur arrivée de sortir dans un bar différent chaque soir. Ils auraient abandonné avant d´avoir vu tous les quartiers de la ville Very Happy


Voilà pour mon point de vue, que j´ai essayé de rendre le plus objectif possible.
Bonne chance pour ton entretien demain!


Revenir en haut
acanais20


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2017
Messages: 1
Localisation: paris
Masculin

MessagePosté le: Mar 7 Mar 2017 - 06:46    Sujet du message: Besoin d'avis pour l'Ensam + Allemagne. Répondre en citant

Krpl a écrit:
Salut,

Reprenons tout ca en tentant de remettre de l´ordre:



yoshy92 a écrit:
Depuis la sup, je voulais faire le cursus allemand direction Karlsruhe. Après une discussion avec un élève à Metz, celui-ci m'a déconseillé d'aller directement en Allemagne, car on y profitait moins de l'ambiance Gadzart, et que les étudiants français ne restaient qu'entre eux.. Et bref, voulant toute de même aller en Allemagne, j'ai coché le Cursus A 
Mutuelles senior
, car Dresde me paraissait tout de même plus fun ( et beau ) que Karlsruhe.

Tout d´abord, l´ambiance Gadzart est présente dans tous les centres; chaque centre l´adapte à son environnement. Ensuite oui, les français ont tendance à rester entre eux. Mais il faut tout rappeler qu´en cursus B, quand on arrive, personne ne se connait et l´intégration est par expérience très bonne avec les allemand comme avec les Erasmus. Après c'est une question de volonté : si tu veux t'ouvrir, tu y arriveras.




yoshy92 a écrit:
Le problème, c'est que je suis parisien, et une ville comme Metz ne me TENTE PAS DU TOUT : hors de question de mettre les pieds dans cette ville, même si l'ambiance dans le CER est stylé. Je n'ai pas envie non plus de rester qu'entre Gadzart, qui se connaissent tout blablabla. Moi, une ville qui bouge, c'est vraiment important, changer d'air aussi: pour le coup ERASMUS me plait beaucoup.


Ce que je peux voir, c'est que ton pote à Metz t'a peut être un peu sous vendu la ville. Je ne connais pas personnellement Metz, mais ça n'a pas la réputation d'une ville morte. Je crois que la grosse problematique du CER de Metz est son emplacement par rapport à la ville. Son "isolement" relatif est cependant en train d´être corrigé avec de gros investissements de la mairie pour rattacher le CER au centre-ville. Mais bon vaut mieux laisser parler ceux qui y sont allés.

Ensuite oui, les français ont tendance à rester entre eux à Karlsruhe. Mais c'est juste parce que tu aimes rester avec tes potes. De toutes façons, si tu veux découvrir (les petites polonaises) le monde, ça ne tiens qu'à toi !
Enfin, renseigne toi, mais il me semble que comme tu coché "cursus A", ton CER sera automatiquement Metz (même si tu n'es pas retenur dans le DD). Mais je suis certain que tu es ouvert, et que - comme tous les Gadz - tu apprécieras ton CER, quelque qu'il soit. Pour autant, je ne comprend pas pourquoi tu as coché "cursus A", si tu ne veux absolument pas atterrir à Metz ? Parce que c'est justement la manière la plus sure d'y être affecté !




yoshy92 a écrit:
Bref, je regrette mon choix, et je me demande s'il vaut mieux :
>volontairement planter l'entretient pour finir à Lille qui est mon centre de référence, et le CER étant en centre ville, why not.
>Soit tout tenter pour leur faire comprendre que j'ai envie de partir directement en Allemagne.
Mais ce qui m'effraie le plus, c'est finalement ne pas avoir le niveau requis pour aller en Allemagne et finir à Metz..
Des avis ?

L'entretien, c'est pas vraiment sur le modèle du reste du concours. C'est une discussion en allemand qui permet de mesurer ta motivation et ton niveau d'allemand. Si le jury décide de t'envoyer en cursus B, c'est qu'il pense que tu le réussiras.

Si t'arrives et que tu leur dis que c'est cursus B ou rien (en restant diplomatique bien sûr), ils en prendront compte je pense. Le résultat de cet oral détermine ton affectation Karlsruhe si tout se passe bien, et sinon Metz, bien évidemment sous réserve d'admission aux arts.




yoshy92 a écrit:
Ce qui m'inquiète dans ce Cursus Ensam+Karlsruhe, c'est que ça a l'air technique, ingénieur , du scientifique : je n'aime pas vraiment ça et je ne veux pas être catalogué "ingenieur Meca", même si cela permet de finir sur les derniers proto de chez AUDI. Moi plus tard, je me vois vraiment plus dans l'audit, dans une tour, à Manager . Ce cursus ne m'arrangeait que pour enfin maitriser une langue que je bachote depuis des années. Mais finalement, si ce n'est pas dans l'univers industriel, L'allemand a -t-il encore de l'importance ? Puisque finalement, tous les allemands sont des pointures en anglais.. Et puis j'ai lu que en troisième année pour ce diplome , faut faire un MS recherche : "BEURK", ça me rebute totalement.

Tu veux faire une école d'ingénieur, il faut donc s'attendre à faire de la science et de la technique, où que tu ailles. Et c'est le cas de ce double diplôme comme dans n'importe quelle école d'ingénieur. Il y a egalement quelques matières orientées finance, gestion, etc, mais ça reste léger. Les deux premières années en école d'ingénieur sont souvent un tronc commun généraliste, que l'on ouvre à travers une spécialité en 3è année, en master justement. Et là je te conseille de faire un tour sur http://www.ensam.fr/fr/formation_initiale/masters_recherche/toutes_les_spec… pour te convaincre qu'un master de recherche peut être aussi orienté gestion, notamment ceux sous l'intitulé "Mention Conception, Industrialisation, Risque, Décision (CIRD)". Le cursus B a cet avantage que l'on peut avoir les masters des arts plus orientés gestion et management, ce que tu aurais moins en cursus A au KIT (certains masters des arts correspondent plus aux études Wirtschaftsingenieurwesen que Maschinenbau (filière des cursus A et B) en Allemagne).
A noter que de nombreux Master2 en cours du soir ou en plus après tes études te seront proposés en troisième année. A toi de voir avec ta motivation et ton projet professionnel quelle formule te conviendra le mieux.


Concernant l'allemand, si tu veux faire le double cursus juste pour la langue, passe ton chemin et fais un semestre Erasmus ou un stage en Allemagne. Le double diplôme c'est certes la langue, mais aussi une autre façon de travailler, d'autres habitudes, de nouveaux repères... C'est un investissement et ça demande un peu plus que juste la motivation de la langue.


Pour finir, si tu veux être manager ou auditeur (ce qui n'est pas du tout la même chose, en passant), c'est possible, tu peux tout faire avec le diplôme des arts. Mais on t'embauchera dans ce cas aussi pour ta connaissance de la technique. Après le cursus en école permet aussi d'affiner son projet professionnel et de savoir ce que tu veux, de te faire des avis objectifs à travers les stages.




yoshy92 a écrit:
Ps:Karlsruhe, est-ce touristique ? (petit détail, mais qui a tout de même son importance : j'adore faire le touriste ).

Karlsruhe, c´est effectivement pas la ville la plus jolie: le centre-ville de Metz a bien plus de charme. Le Baden-Württemberg, le Land de Karlsruhe est en revanche une des plus belle région d´Allemagne à visiter. Dans un rayon de 250 kilomètres il y a de quoi faire. Heidelberg, Freiburg, Stuttgart, Mannheim, Konstanz, Lindau, Tübingen, Baden-Baden, même Straßburg en France sont autant de très belle villes. Le tout au milieu de la forêt noire, des Vosges, du Bodensee, des chutes du Rhin, la liste est longue. La DB a également la bonne idée de fournir des billets de trains à prix défiant toute concurrence pour visiter tout ca.

Pour revenir à notre ville, il faut rappeler que 30 000 étudiants se baladent dans le centre-ville. Karlsruhe offre un large panel de bar-club-boite-parc-restaurants où les étudiants forment souvent le plus gros contingent présent. La légende raconte que les étudiants de la première promotion du cursus ont tenté lors de leur arrivée de sortir dans un bar différent chaque soir. Ils auraient abandonné avant d´avoir vu tous les quartiers de la ville Very Happy


Voilà pour mon point de vue, que j´ai essayé de rendre le plus objectif possible.
Bonne chance pour ton entretien demain!


Un grand merci pour toute ces informations. 


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:49    Sujet du message: Besoin d'avis pour l'Ensam + Allemagne.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le cursus B franco-allemand des Arts et Métiers Paristech Index du Forum -> KIT + ENSAM -> Forum Découverte du Cursus B Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com